Lifting de notre Domaine

Une palissade en bois à été montée sur l’entrée de notre structure. Une belle avancée dans nos projets : l’entrée est ainsi sécurisée et le rendu est beaucoup plus moderne, à quelques jours de notre journée portes ouvertes.

Journée portes ouvertes

Pour la première fois en 37 ans d’existence, l’association SOS Cheval est heureuse d’organiser une grande journée portes ouvertes, qui aura lieu le Dimanche 10 Septembre, de 10h à 18h, sur notre structure principale, située à Gergovie. L’occasion pour nous tous de pouvoir nous rencontrer, et ainsi partager un moment convivial au milieu de nos pensionnaires.

Durant cette journée, nous vous proposerons une bourse aux livres, une buvette, de la restauration, une présentation de nos protégés, de nos projets, et vous pourrez également retrouver notre stand de vente des produits de l’association.

Les bénéfices de cette journée participeront au financement de nos nombreux projets 2017/2018, ainsi qu’à la continuité de notre cause. N’hésitez pas à partager l’information et à convier votre entourage, amis, et un maximum de personnes.

Pour toutes questions supplémentaires, n’hésitez pas à nous contacter, nous vous attendons nombreux.

Saisie d’ânes en Dordogne

L’association SOS Cheval est descendue en Dordogne pour la saisie de 13 ânes enfermés dans un hangar chez un agriculteur. 2 ânes avaient déjà été retirés et confiés au refuge des oubliés et les 13 autres ont été répartis entre la fondation 30 Millions d’amis, le CHEM, le refuge des oubliés et SOS cheval. 

Le propriétaire est un ancien agriculteur qui élevait des vaches, et, à l’arrêt de son activité, a pris des ânes pour ne pas se retrouver sans animaux…
Les conditions de détention et de soins n’étant pas adaptées, la DDPP de la Dordogne a décidé de lui retirer l’ensemble des ânes en sa possession.

Nous avons donc pris en charge une ânesse gestante ainsi que sa petite ânesse née l’année dernière ainsi qu’un mulet qui partira prochainement sur le refuge de 30 millions d’amis. Ils bénéficient des soins et de l’attention des bénévoles de l’association.
 

SOS CHEVAL, contraint d’arrêter ses démarches

Depuis plusieurs années, SOS Cheval suit le propriétaire de chevaux situés à Clermont-Ferrand. L’association a signalé à plusieurs reprises des faits de maltraitance à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) du Puy-de-Dôme, estimant insuffisants les soins prodigués (nourriture, entretien des sabots, vermifugation…) et notamment en certaines périodes de l’année.

Malgré nos démarches, la DDPP a conclu à plusieurs reprises à un classement sans suite, indiquant ne relever aucune infraction.

Du fait de l’insistance des accusations formulées à l’encontre de ce propriétaire, ainsi que des signalements et échanges sur les réseaux sociaux même non attribués à l’association, l’attention de SOS Cheval a été officiellement attirée sur le fait que, toute nouvelle plainte infondée donnerait lieu à des poursuites pénales du chef de dénonciations calomnieuses (peine encourue de 5 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende) sans compter les éventuels dommages et intérêts que pourrait solliciter le propriétaire au titre du préjudice moral subi…

Même si SOS Cheval n’est pas satisfaite du résultat des enquêtes diligentées par la DDPP, elle est contrainte de se résoudre.

Il nous a été rappelé que les associations ne peuvent se substituer aux autorités publiques, mais collaborent simplement avec elles.

Que répondre ?…

Elegance, jument oubliée dans un pré après une vie passée dans les courses

Il y a quelques semaines, un de nos contact est appelé pour une jument laissée un peu à l’abandon par ses propriétaires et nécessitant des soins rapidement. Le propriétaire, contacté par nos soins, accepte de la céder à l’association. Elle sera d’abord prise en charge par notre contact pour bénéficier de premiers soins avant d’être rapatriée sur notre structure d’accueil. 

Le dimanche 11 juin, nous sommes donc partis la chercher. Élégance était accompagnée d’un hongre qui était très attaché à elle. Afin de ne pas les séparer, nous avons choisi de les ramener ensemble. C’est ainsi qu’après un bilan vétérinaire, Élégance souffre d’un ulcère à l’œil, d’un abcès au pied important dû à des morceaux de brique plantés dans la sole, ainsi qu’un état cachectique important. Elle présente également une gêne respiratoire provoquée par une tumeur et a perdu la vue de son œil droit . Une radio du pied nous indique également qu’elle souffre d’une fourbure très prononcée et d’une érosion du bord distal. Des soins sont en cours et notre maréchal est intervenu pour lui parer les pieds.

De par son état de santé, Elegance ne sera jamais proposée à l’adoption et finira sa vie dignement parmi nous.

 

Les bénévoles de SOS Cheval assurent la sécurité des passages de route à Costaros et Orcines

Les 3 et 4 Juin, des bénévoles de SOS Cheval se sont rendus à l’endurance équestre internationale de Costaros dans la Haute Loire, afin d’assurer la sécurité des cavaliers et de leurs montures aux passages de route. Nous avons pu admirer de magnifiques paysages ainsi que de nombreux chevaux venus d’Europe et du Moyen-Orient.

En parallèle, et pour la première fois, d’autres bénévoles étaient présents au TREC d’Orcines, organisé par TREC Volcans. Une belle journée réussie pour tous !

Voir la vidéo

Deux ponettes, saisies, vivaient dans des conditions de vie précaires

 

L’association est intervenue dans une commune puydomoise afin de réquisitionner deux poneys dont le propriétaire avait déjà été mis en garde sur leur divagation. Plutôt que de clôturer un pré, ce dernier à préféré limiter les déplacements de la ponette la plus vive en l’attachant à un pneu de tracteur à l’aide d’un système d’attache dangereux . Cette dernière devait donc traîner son pneu pour se déplacer. L’autre ponette fourbue et malade passait la majeure partie du temps couchée. Une intervention conjointe avec la gendarmerie a permis à l’association de retirer ces deux ponettes. Elles ont pu rapidement bénéficier de soins vétérinaires et de la venue du maréchal.

Négligence dans l’Hérault : SOS Cheval saisit deux chevaux

Il y a plusieurs mois, la police municipale d’un petit village de l’Hérault nous appelle pour plusieurs animaux divaguants sur la commune. Après avoir contacté plusieurs associations et les DDPP les plus proches, nous sommes les seuls à avoir répondu.

Plusieurs cochons, des chèvres et 4 chevaux divaguaient sans cesse dans la commune, détruisant les vignes, les pâtures avoisinantes et pouvant surtout présenter un danger pour la circulation routière. Il était donc urgent, pour nous de répondre présent, malheureusement, notre structure pleine nous empêchait de recueillir les animaux.

C’est le dimanche 26 mars, qu’une équipe de bénévoles d’SOS Cheval prend la direction du sud de la France pour la saisie des chevaux. Après 4 heures de route, nous avons pu constater une réelle maltraitance des animaux : des enclos inadaptés, des légumes pourris en guise de nourriture, sabots non taillés, …
Nos bénévoles ont aidé à charger les chèvres et les boucs pour qu’ils partent dans une autre structure et nous avons chargé les 2 chevaux qui restaient encore sur place.
Les cochons sont toujours dans l’attente d’être pris en charge par une ou plusieurs structures.

De retour à Gergovie, Kiwi et Kaly, 2 hongres très sociables ont fait connaissance avec le reste de notre troupeau. Ils pourront être présentés à l’adoption prochainement. 

Création d’un paddock pour nos seniors

Nos rescapés vivaient jusqu’alors en troupeau. Malheureusement, l’association recueille de plus en plus d’animaux et notre structure ne désemplie pas. Nos animaux les plus âgés étaient constamment perturbés par les plus jeunes et les  dominants. Il devenait urgent de les séparer du reste du troupeau.
C’est ainsi que le week-end du 18 et 19 février, une équipe motivée de bénévoles est venue clôturer un paddock d’environ 3 hectares avec un abri.

Désormais, nos seniors bénéficient d’un pré rien que pour eux, loin des agitations du troupeau. Il reste encore beaucoup de travaux d’améliorations sur notre Domaine, mais on avance à grand pas.

Neman, jeune cheval sans propriétaire

L’association SOS Cheval, a été appelée pour un cheval divagant depuis plusieurs mois. Nous nous sommes donc rendus sur place et l’avons pris en charge par le biais d’un arrêté municipal. Neman était porteur de plusieurs sarcoides mais son état physique était correct. 
L’arrivée sur notre structure s’est très bien passée, Neman est un jeune cheval qui a besoin d’être éduqué.

Le délai de fourrière étant passé, Neman n ayant pas été réclamé, sa propriété a été transférée à Sos Cheval. Le vétérinaire lui a retiré ses sarcoïdes et peut ainsi être proposé à l’adoption.