Collecte alimentaire pour l’organisation d’un chantier bénévole international

En août, l’association accueillera 12 jeunes de nationalités différentes sur son domaine pour un « chantier bénévole international » en collaboration avec l’organisme Caciaura. Au programme : réfection des clôtures, des abris, du débroussaillage et de la peinture. 
Durant les 15 jours de bénévolat, l’association doit prendre en charge les repas distribués aux jeunes. C’est pourquoi nous étions présents au magasin Intermarché à Ceyrat, le samedi 15 juin pour collecter des denrées alimentaires. Ce fut une vraie réussite : 2 caddies ont été remplis (pâtes, riz, céréales, café, produits d’hygiènes, etc) qui ont été stockés jusqu’en août. Un grand merci à tous les donateurs.

Plusieurs poneys sauvages livrés à leur sort en Auvergne

     

Courant Mars, nous recevons un courrier d’une personne se plaignant de l’arrivée de deux poneys non castrés sur ses parcelles et l’empêchent d’approcher ses juments. Cette dame résidant à l année dans une jasserie à plus de 1000 mètres d’altitude, ne bénéficiant pas du téléphone, nous décidons d’aller la voir. Cependant la neige nous impose de faire demi tour. Nous profitons de l’appel d’une dame qui habite sur le secteur pour lui demander de prendre contact avec elle afin qu’elle puisse nous appeler. Nous arrivons enfin à l’avoir au téléphone. Elle nous informe avoir alerté le Maire et autres organismes publics mais que la situation n’a pas bougé.
Nous contactons donc le Maire qui nous explique avoir contacté le propriétaire des poneys ainsi que la personne propriétaire des terrains de faire le nécessaire pour ramasser les poneys. Nous essayons donc d’appeler le propriétaire qui est resté injoignable. Nous appelons donc son ami qui les avait en gardiennage mais qui nous explique que ce ne sont pas ses poneys et qu’il ne veut pas avoir de problèmes. Nous l’informons que si fin mars la situation n’est pas réglée, le Maire prendra un arrêté de divagation nous permettant de saisir les équidés.
A la fonte des neiges début mai, nous nous rendons sur place pour évaluer la situation. Rien a été fait par le propriétaire. Les deux poneys sont assez sauvages et nous arrivons à en approcher qu’un des deux. Mais à notre grande surprise, ce ne sont pas deux mais quatre équidés appartenant au même propriétaire qui divaguent. Nous faisons face à un jeune entier de cinq ans et un poulain d’un an blessé et terrifié à l’approche de l’humain. Le pauvre animal ne peut plus poser son postérieur ensanglanté.
Le lendemain, nous recevons un appel d’une marcheuse, bénévole d’une SPA dans un département voisin qui nous informe avoir trouvé un peu plus bas, deux cadavres de chevaux dans le cours d’eau. La gendarmerie s’est donc déplacée pour constater. Nous reprenons donc contact avec le Maire, bien embêté de cette situation. Nous lui demandons un arrêté de divagation pour les quatre équidés restants et prévenons la DDPP du Puy de Dôme pour qu’une enquête soit ouverte.
Jeudi 30 Mai, une équipe de bénévoles se rend sur place à l’aide de barrières de contention pour charger les animaux. Seuls 3 des 4 ont pu partir en direction de notre refuge, le quatrième nous donnant un peu de fil à retordre. Nous y sommes retournés quelques jours après pour récupérer le dernier poney sauvageon.

Le refuge de l’association ouvre ses portes, le dimanche 30 juin

Pour la 3ème année consécutive, le Domaine ouvre ses portes le dimanche 30 juin.
Les bénévoles vous feront découvrir l’association et vous présenterons la vingtaine d’équidés vivant sur Gergovie. Vous pourrez aussi participer à notre grande tombola annuelle (tickets en vente sur notre boutique en ligne), plus de 60 lots à gagner ! Quelques-uns de nos partenaires tiendront des stands pour présenter leurs actions. 

Une buvette et des pâtisseries faites par nos bénévoles vous serons proposé tout au long de la journée. Les enfants pourront participer à diverses animations : maquillage, pêches à la ligne, etc). 

Le refuge ouvrira de 10 h à 18h. Itinéraire fléché à partir de la Roche-Blanche.

Un incendie criminel nous fait perdre 30 bottes de foin

Le 6 Février, une livraison de foin est arrivée sur notre refuge. Le chemin d’accès étant boueux, la livraison se fait sur un emplacement communal et nous les descendons avec le tracteur sur notre structure d’accueil. Une dizaine de bottes ont pu être déplacées et 30 bottes devaient passer la nuit en attendant le lendemain.

À peine 1h après notre départ, les pompiers sont appelés pour un incendie. Une personne avait volontairement mis le feu à notre stock de foin. Aucune botte n’a pu être sauvée. Le préjudice financier s’élève à plus de 1000 euros. Il est difficile en cette période de retrouver une telle quantité de foin et notre budget foin est grévé de cette somme payée au fournisseur.

Il y a un an, les feux de notre camion de transport avaient été volontairement cassés. Nous oeuvrons quotidiennement pour les équidés en détresse mais peut être que notre activité dérange ?
Nous mettrons donc en place une cagnotte participative pour nous aider à recouvrer la somme perdue par un acte déplorable qui touche directement le bien être de nos équidés.