SAUVONS QUINTESSENCE DE LA BOUCHERIE

Nous avons eu connaissance sur les réseaux d’une jument Comtoise de 18 ans en urgence boucherie. Elle se trouve chez un marchand dans le 48 chez qui nous avons déjà sauvé une ponette et une ânesse avant un départ sur une foire chevaline.
Aujourd’hui, nous essayons de sauver Quintessence qui peut partir à tout moment puisqu’elle n’est pas interdite à la consommation humaine.
Elle est vendue au prix de la viande soit 2450 €. L’association SOS CHEVAL se charge du transport.
Afin de pouvoir racheter la jument et lui assurer une retraite au pré, nous avons besoin de vous ! Chaque euro compte. Merci pour elle !
 
 

Des poulinières en urgence boucherie ont besoin de vous

Passerelle est une jeune association qui permet aux trotteurs réformés une reconversion en chevaux de loisirs. Pour d’autres, comme les poulinières âgées, les chevaux partiront vers des refuges pour leur assurer une retraite et leur éviter l’abattoir.
Passerelle a donc été sollicitée pour placer 3 juments âgées avant leur départ pour la boucherie. Afin de leur assurer un avenir au sein de notre refuge, Passerelle à mis en place cette cagnotte qui financera le transporteur pour les emmener vers une retraite paisible !
Voici les 3 poulinières en question de 21, 23 et 24 ans.
 

Une nouvelle manière facile et gratuite de nous aider

Comme vous le savez, les recherches que vous faites avec Google génèrent des revenus publicitaires qui vont directement dans leurs poches.
Et bien maintenant c’est FINI ! Avec le moteur de recherche YouCare, vous choisissez l’association à qui verser les revenus publicitaires de vos recherches.
Alors on vous invite à utiliser YouCare et à choisir notre association. À chaque fois que vous faites 45 recherches sur Youcare, une aide financière est apportée à l’un de nos protégés.
Vous pouvez installer YouCare sur votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur en cliquant sur le lien suivant : https://bit.ly/3qbbeC2
 
YouCare c’est :
✅ Gratuit
🇫🇷 Français
🚀 Ça fonctionne aussi bien que Google
🙏 Ça nous aide réellement sur le terrain
ON COMPTE SUR VOUS !
MERCI 🙏

Carnet Rose à SOS CHEVAL

En ce lundi de Pâques, notre belle Méli a donné naissance à un joli petit ânon prénommé Easter (Pâques en Anglais)  dans sa famille.
Rappel : SOS CHEVAL ne fait pas de reproduction, les naissances résultent de femelles arrivées gestantes sur notre refuge.

En partenariat avec CeCler, mise en place de chantiers bénévoles

Afin de continuer d’améliorer notre refuge pour faciliter le travail des bénévoles et améliorer les conditions d’accueil des équidés, un partenariat a été créé avec l’association CeCler. CeCler est une association locale qui lutte contre l’exclusion des personnes en difficulté depuis plus de 24 ans sur l’agglomération Clermontoise.
Depuis le mois de Février, nous recevons donc des groupes de bénévoles (mineurs non accompagnés, réfugiés ou toutes autres personnes en difficulté…) qui sont encadrés par nos bénévoles travaux. Le but étant de leur permettre l’acquisition de savoirs et de savoirs-faire autour de differents chantiers (BTP, électricité, menuiserie….).
PS : nous recherchons toujours des bénévoles travaux qui pourront nous accorder un peu de temps pour avancer dans nos différents chantiers bénévoles.
 

Condamnation de propriétaires maltraitants

En 2018, nous étions intervenus sur une commune du Puy de Dôme pour prendre en charge une jument et son poulain cachectiques. Les services de la DDPP étaient également sur place. Les éleveurs de bovins ont été condamnés à 2 ans d’interdiction d’exercer.

SOS CHEVAL devient partenaire du réseau Au delà des Pistes

L’association SOS CHEVAL est fière d’élargir son réseau de partenaires avec notre référencement auprès de l’association Au delà des pistes. Nous pourrons donc continuer d’oeuvrer auprès des équidés réformés non montables au sein d’un réseau national qui contribue à la reconversion des chevaux de courses. Nous vous invitons à les soutenir et à suivre leurs actions en faveur des galopeurs.

Kermesse, rachetée pour lui apporter des soins vétérinaires

Nous sommes alertés sur la situation de Kermesse. La jument souffre d’une antérieur et reste la majeure partie du temps couchée.
Le contact est rapidement pris avec le propriétaire. Ouvert à la discussion, nous décidons de nous rencontrer pour parler du sort de l’animal. Il nous explique que la jument souffre d’un abcès et nous montre même les factures vétérinaires.
Visiblement son vétérinaire n’a pas prescrit le traitement adéquat et les dégâts se sont propagés.
Mais, vexé d’avoir été dénoncé et ne voulant pas « d’histoires », il nous dit vouloir s’en débarrasser à la boucherie malgré l’attachement qu’il avait pour la jument de son père.
Les bénévoles se sont, une seconde fois, cotisés pour racheter Kermesse.
Elle a immédiatement eu droit à une visite vétérinaire : le diagnostic n’est pas bon. Calcification osseuse, abcès, traces potentielles d’anciennes fractures, fourbure, elle sera handicapée à vie. Un traitement a été mis en place contre la douleur, ellepeut désormais profiter de sa retraite sur notre refuge.